Accrocher les silences

Actualité du 14/03/2022

Bienvenue dans le désert du réel, cette citation extraite de la série cinématographique Matrix, est en exergue de l’accrochage de printemps de la Collection Lambert. Curateur de l’exposition et directeur artistique de l’établissement, Stéphane Ibars puise dans le fonds du collectionneur-galeriste Yvon Lambert pour l’élaboration d’un parcours au fil duquel transparaissent les états liés aux restrictions de liberté, consécutives à la pandémie de ces deux dernières années.

Des escouades de paraboles assemblées par Hamid Maghraoui aux documents top secret enlumininés par Jenny Holzer, en passant par l’installation Images noires chère à Christian Boltanski, chaque étape interroge la représentation du réel filtré par les images, l’isolement, l’éloignement.

Cette mise en valeur permanente des trésors de la collection, revêt une dimension supplémentaire, à la lumière des tragédies récentes. Ainsi le paysage de bataille conçu par Carlos Amorales ou les matraques disposées en étoile par Geers Kandell, prennent une ampleur cruciale au moment où la guerre frappe à nouveau aux portes du vieux continent.

Interview de Stéphane Ibars.

 

Bienvenue dans le désert du Réel, du 20 février au 4 septembre 2022.

Qu'ils soient précaires ou sanitaires, l’isolement, la solitude imprègnent également le nouveau rendez vous en sous sol confié à Quentin Lefranc. Tubulaires, entoilés, grillagés, les volumes façonnés par le plasticien sont autant d’enclos qui attirent le regard, titillent l’imagination, suggèrent l’emprisonnement et la protection, la vie et l’absence.

Interview de Quentin Lefranc.

Et pour finir, tout recommencer, rendez vous, sous sol Quentin Lefranc.

Du 20 février au 22 mai.

 

Déployé dans le rez de chaussée de l’Hôtel de Montfaucon, Le destin du minotaure trace un itinéraire à travers l’œuvre de Georges Tony Stoll. Ce marseillais d’origine cultive une curiosité qui le conduit de la peinture à la photographie, en passant par la sculpture sur bronze, l’installation vidéo, les compositions textiles.. .

Avec la complicité de Stéphane Ibars, l’artiste « jette », des œuvres par ci par là, au fil d’un parcours à travers mille mondes différents. La visite se suit comme un rébus, un jeu de piste dans lequel l’histoire de l’art irrigue la magie, les surprises d’une pensée à la fois éclatée et d’une absolue cohérence.

Collection Lambert Avignon, ouverte du mardi au dimanche 10H-13H, 14H-17H.

Plus d'informations par ici.https://collectionlambert.com/

Interview de Georges Tony Stoll.

 
 
 
 
 
 
 
Georges Tony Stoll-Le destin du Minoataure. Jusqu'au 6 juin.

Collection Lambert Avignon, ouverte du mardi au dimanche 10H-13H, 14H-17H.

 

Collection Lambert Avignon, ouverte du mardi au dimanche 10H-13H, 14H-17H.

Retour à la liste des articles