Avignon cité des sports

Actualité du 23/06/2024

 

Sauter du coq à l’âne.

Le titre de l’une des six entrées de l’exposition Travailler au corps, synthétise la place du sport dans la Cité des papes. Du SOA (Jeu à treize) à l’Entente Avignon/Saint-Saturnin (Rugby à quinze), de l’Avignon Volley Ball à l’Olympique Avignonnais (deux courtes saisons en ligue 1 de football, 1975 puis 2015, plusieurs équipes tutoyèrent l’élite de leur discipline ; mais sans réussir à insuffler une identité sportive à une ville, résolument inscrite dans le patrimoine et la culture. Ainsi, à défaut de club phare, le paysage sportif avignonnais se distingue par la diversité des pratiques.

La variété s'illustre tout au long de Travailler au corps, nouvelle exposition réalisée par les Archives Municipales d’Avignon.

Sous titré : le corps dans l’objectif, l’accrochage compile quelques 130 photographies, réparties sur 50 panneaux à travers le site de la rue Saluces et 10 accrochés aux grilles du square Agricol Perdiguier.

 

Les têtes de chapitres cernent l’approche du projet. Outre Sauter du coq à l’âne, décrypté plus haut, Lancer comme une fille examine les intrications entre sport et genre. Une deuxième famille s’attarde sur les enjeux communautaires et l’esprit de corps. Un esprit sain dans un corps sain souligne la place de l’éducation sportive au service de la santé publique. Le Nerf de la guerre souligne la place des équipements sportifs dans la politique urbaine. Enfin, On va gagner rappelle que le spectacle reste indissociable de la compétition sportive.

Plus visuelle que textuelle, l’exposition agrège des numéros issus des Archives, dont de superbes clichés réalisés par le photographe de presse Maurice Costa (1928-2014) et des documents confiés par une quarantaine de contributeurs.

Bien connaître le passé pour mieux analyser la contemporanéité, une fois encore, la visite se double d’un voyage dans l’histoire d’une ville, balisé par ses politiques sportives, les modifications de sa topographie et les évolutions son tissu social.

 

 

Plus de commentaires en compagnie de Aure Lecres, adjointe de la directrice, responsable du service des publics et co-commissaire de cette exposition minutieuse et joyeuse (comme toujours).

 

Travailler au corps, le sport dans l’objectif :  Du 3 juin 2024 au 14 mai 2025. 

Aux Archives municipales, 6 rue Saluces Avignon. Sur les grilles du square Agricol-Perdiguier jusqu’au 26 septembre 2024.

Informations, animations : https://archives.avignon.fr/

Retour à la liste des articles