Festival d'Avignon 2022 In

Les images le labyrinthe la mémoire

Les images le labyrinthe la mémoire

Christophe Raynaud de Lage expose et met en scène ses photographies dans la Maison Jean Vilar

La haut sur la colline

La haut sur la colline

Tumulus additionne anticipation et polyphonies

Élisabéthain par dessus tout

Élisabéthain par dessus tout

Richard II revient à Avignon dans une production nourrie de gothique anglo-saxon

Le clavecin en danse et en majesté

Le clavecin en danse et en majesté

Dans Futur Proche Jan Martens poursuit son compagnonnage avec un instrument-effigie de la musique ancienne

Tout va formidablement mal

Tout va formidablement mal

Flesh quatre tranches de vie d’une désespérante drôlerie

Voyage concassage essorage

Voyage concassage essorage

Le Septième Jour voyage au pays des morts et empile les recyclages

A fleur de chair

A fleur de chair

Annoncée au prochain Festival d’Avignon, la compagnie Still Life poursuit sa cartographie de la chair humaine.

On ne lâche rien

On ne lâche rien

One Song ou la catharsis joyeuse

Lieder en voie de requalification

Lieder en voie de requalification

Sans tambour fête le romantisme dans une réjouissante mélancolie

Le Théâtre jusqu’au bout de la vie.

Le Théâtre jusqu’au bout de la vie.

Avec Ma jeunesse exaltée Olivier Py boucle une boucle dans le panache et la joie

Tuer pour du vent

Tuer pour du vent

Chez Anne Théron l'Iphigénie de Tiago Rodrigues devient une tragédie stylisée.

Anaïs aux mille reflets

Anaïs aux mille reflets

Elise Vigier met en miroir les vies multiples d'Anaïs Nin.

Flux RSS